J’ai essayé de mettre mes vêtements les moins pourris histoire de ne pas me faire virer en arrivant à l’aéroport de Singapour ! Ouf tout s’est bien passé, ça a juste pris une demi-éternité pour le check des passeports.

J’arrive en bus chez Olivier et Lisbeth sous des trombes d’eau, sympa pour le 1er jour! Va falloir avoir un emploi du temps qui passe entre les gouttes, en même temps entre les centres commerciaux et les musées, y a de quoi s’occuper au sec à Singapour !

Moi qui pensais rester une petite semaine, je suis restée presque 2 semaines et je n’ai pas vu le temps passer ! Mes amis étaient contents que je sois là, et j’ai été ravie aussi, je considère cette étape singapourienne comme un doux retour à la vie française, avec des activités « sociales » (un peu de supermarché, un peu de métro, faire du sport, aller chercher Emma à l’école….).

J’ai eu un rythme des plus cool, et c’est vrai que c’est une ville assez plaisante pour qui n’a pas à courir de partout pour concilier boulot et vie de famille ! Car pour qui ne connait pas Singapour, il faut préciser que c’est un pays assez particulier. C’est une ville état de 5 millions d’habitants vivant sur 604 km², à l’extrémité de la péninsule Malaisienne. Tout ici est propre et calibré, les grandes avenues bordées d’arbres, les parcs, les centres commerciaux, les véhicules et toutes les formes de transport, les gens. Tout se ressemble, et c’est comme si on ne devait voir qu’une tête lorsqu’on regarde les gens et une enfilade d’immeubles lorsqu’on regarde une avenue. C’est assez plaisant de se retrouver dans un environnement aussi clean and safe, mais ça peut je pense devenir assez oppressant quand on est un peu fun. Singapour est un pays cher, mais, comme disent mes amis, quand tu as un bon salaire (et oui !), c’est tout de même un cadre de vie rêvé. Il y a 3 ans, lorsque je suis venue pour la 1ere fois, j’avais imaginé venir m’installer ici (et travailler pour Quintiles ou Covance – ils sont tellement nuls que j’aurai pu faire consultante « comment bien gérer les échantillons des études cliniques » !!), et découvrir l’Asie du Sud Est petit à petit. A présent je ne suis pas sure d’avoir envie de vivre dans une ville pareille, c’est tout de même un peu trop clean et droit pour moi, des fois je réfléchis avant de faire qq chose genre traverser quand le bonhomme est rouge, ou essayer un tshirt par-dessus le mien dans un magasin car je me demande si c’est pas « interdit » ! Et pis maintenant je connais la moitié (le quart ??) de l’Asie du Sud Est donc y plus trop de raison de venir m’installer ici et donner l’opportunité à Quintiles ou Covance de travailler correctement (gniark gniark !!). Bref….

Mes 1eres journées se sont résumées à faire la grasse mat, répondre à tous mes mails, aller chercher Emma à l’école et sortir au resto ou chez des amis avec Olivier et Lisbeth. C’est comme si j’avais peur de sortir, de prendre le métro, d’aller « en ville », à savoir toute la partie sud de Singapour, avec Orchard Road (l’avenue des centres commerciaux de luxe et pas de luxe), Little India, Chinatown, l’Esplanade sur Marina Bay….un comble quand même quand je pense aux 6 mois que je viens de vivre, d’avoir peur de sortir du quartier pour aller en ville ! Je restais au calme dans le quartier de Hougang où habitent Lis et Olive, ce quartier typiquement singapourien avec ses HDB - sortes de HLM mais quand même plus classes, ce sont des groupements de logements relativement bon marché, centrés sur un groupe de commerces et de hawkers (les restos de rues où l’on mange très bien pour pas cher), des centres communautaires et des centres sportifs. Il y a de tout dans ces quartiers qui sont très agréables à vivre, quand on oublie que la plupart des tours ont au moins 10 étages. Il y a beau avoir beaucoup de bâtiments, l’espace n’en reste pas moins aéré avec de grandes avenues et des espaces verts et des espaces de jeu réguliers. Franchement je ne trouve pas ça désagréable du tout, et tout est bien desservi par un bon réseau de bus et de métro.

Hougang_1

La vue en bas de l'immeuble de Lis et Olive

Hougang_2

Ce qui est pratique c'est que les numéros des immeubles se voient de très loin!

Hougang_3

La vue depuis ma chambre

Ah si je me suis lancée assez vite à l’assaut d’un centre commercial de produits électroniques pour trouver un nouvel appareil photo : comment choisir au milieu de qq 200 magasins ?? De quoi y passer l’après midi voire bien plus ! Enfin j’ai un nouvel appareil, je n’ai pas réussi à franchir le pas du réflexe ou du bridge, je suis restée dans le compact, mais je me rends compte que ça me suffit bien.

Lisbeth et Olivier m’ont fait faire plein de choses, dont aller à la fête de l’école au lycée français, en gros comment se retrouver à jouer avec des gamins d’ambassadeurs ou de PDG de grandes entreprises ! Car le lycée français de Singapour c’est ça, des enfants de personnes haut placées avec des salaires mirobolants, qui passent leurs vacances en Australie, à Bali, en Chine, ou tous les pays autour de Singapour, faut dire que c’est assez central comme position, la base rêvée pour celui qui veut découvrir l’Asie du Sud Est ! J’ai aussi rencontré des employés de ST Microelectronics Singapour qui connaissent mon Canard, le monde est vraiment minuscule ! Nous sommes allés plusieurs fois au resto dont une fois sur l’Esplanade, un endroit très classe qui donne sur la Baie de Singapour, où tout est magnifiquement éclairé le soir, manger d'excellentes pizzas, ou dans un resto Peranakan; la population et la culture peranakan correspondent aux fondateurs de Singapour, ces sino-malais venus s’installer dans ce marais insalubre pour y construire une ville de commerce et d’échanges, devenue un pays ultra riche sans rien produire ni exporter, et ceci en une cinquantaine d’années, c’est assez époustouflant ! Et la cuisine est aussi bonne que l’histoire de la création de Singapour est hallucinante. Le clou de la gastronomie pendant ce séjour ayant été pour le repas du lycée, un énorme buffet de salades, foie gras, saumon, gratin dauphinois, magrets de canard, fromages, desserts, pains et vins….que ça fait du bien !!

Fete_ecole

Emma à la fête de l'école

Marina_Bay_1

Marina Sands Bay

Marina_Bay_2

Marina_Bay_5

La même vue de jour

Passée ma période d’acclimatation, j’ai bien occupé mes journées singapouriennes, en faisant les soldes sur Orchard Road (dans une ville qui ressemble à un centre commercial géant ça prend du temps !), en visitant les musées et les quartiers historiques, Chinatown, Little India, le quartier des affaires, et une véritable jungle urbaine dans la réserve de Mac Ritchie. Autant Chinatown n’est plus qu’une succession de magasins de souvenirs «I love Singapore » présentant peu d’intérêt, même si les maisons restaurées y sont très belles, autant Little India transporte le visiteur en Inde ! Ici, les rues sont loin d’être clean, ça sent l’encens et les épices, Mustafa a un immense magasin où l’on trouve de tout à toute heure du jour et de la nuit, on croise des femmes en sari, et l’on déguste d’excellents biryanis, thalis, curries, lassies….ce sont de charmantes petites rues, au détour d’une rue on trouve la plus grande mosquée de Singapour, toute proche de Arab street, charmante rue aux maisons coloniales. Non loin de Chinatown, on se sent tout petit au milieu des immenses buildings du quartier des affaires, principalement des banques ou des assurances ! Je trouve même que ça donne le tournis et je bouge assez vite sur les quais, bordés de bars et de restos ultra branchés qui se réveillent à la nuit tombée !

Emerald_Hill_1

Emerald_Hill_2

Emerald Hill

Orchard_rd_1

On ne s'ennuie pas sur Orchard Road!

Orchard_rd_2

Les magasins de luxe d'Orchard Road 

Little_India_1

Little_India_2

Little_India_3

Little India

Mosque

La grande mosquée

Arab_street

Arab Street

Chinatown_1

Chinatown_2

Chinatown_3

Chinatown

Chinatown_4

Un des Bouddhas du musée des Bouddhas!

CBD_1

CBD_2

Le quartier des affaires

Quays_1

Quays_2

Les quais bordés de bars et restos

Les musées de Singapour sont très intéressants, et venaient à point dans ce voyage. En effet, j’ai retrouvé au Musée des Civilisations Asiatiques beaucoup de choses découvertes ou vues pendant mon voyage, de la culture du riz aux temples d’Angkor, et passant par les instruments de musique de Java ou les ethnies des montagnes thaïes et laos. Un magnifique musée, simple mais très bien fourni, qui invite le voyageur à découvrir (ou redécouvrir) les différentes cultures d’Asie du Sud Est et d’Inde. Le plus grand temple chinois de Singapour, le temple à la relique de dent de Bouddha (!!) et son musée, plein de bouddhas de partout, de toutes origines, est une magnifique conclusion à ce voyage « sur la voie de Bouddha » (que je n’ai pas trouvé vous l’aurez bien compris, je crois que c’est une recherche vaine pour une pile électrique comme moi !). Sur le même registre des musées intéressants dans le cadre du voyage, je suis retournée au « Chinatown Heritage Center » qui retrace la création de Singapour, et où l’on se retrouve dans des pièces reconstituées comme antan. C’était juste misérable, les conditions dans lesquelles les sino-malaisiens ont commencé à travailler à Singapour étaient très dures, et les chinois, venus d’abord sans leurs femmes, tombaient vite dans le vice de la prostitution, du jeu et des paris. Mais tout est allé très vite, pour fonder la cité que l’on connait à présent, et qui évolue jour après jour. Le musée Peranakan, installé dans une très belle maison coloniale, éclaire sur la culture de la population peranakan, ces sino-malais qui ont construit Singapour et dont la culture est toujours très forte. Moi qui vais finir mon voyage à Melaka et à Georgetown en Malaisie, villes dont sont issus les malais peranakan, c’est juste super motivant de savoir ce que je vais y voir (ou revoir, puisque je suis déjà allée dans ces 2 villes).

Pour changer un peu de toutes ces distractions citadines, je suis allée passer une journée au Mac Ritchie Reservoir, une véritable jungle urbaine, plusieurs km2 de verdure entourant un réservoir d’eau douce qui alimente la ville. 12km de rando a priori facile, mais ce sont les conditions de la jungle, chaleur humidité et moustiques, et ceci en plein cœur de la ville, c’est surtout ça qui est époustouflant ! Au milieu du parc, un pont suspendu de 250m de long permet de surplomber la canopée et de se sentir comme au milieu de la jungle, si l’on ignore les grattes ciel que l’on aperçoit au loin ! A la fin de la journée j’étais vannée, mais la journée n’était pas finie puisque Ben, un collègue de Lis et Olivier, m’a emmenée faire la tournée des bars et boites !

Mc_Ritchie_1

Le réservoir de Mac Ritchie

Mc_Ritchie_2

Mc_Ritchie_3

On n'est pas tout seuls dans le parc!

Mc_Ritchie_4

 Mc_Ritchie_5

Le pont suspendu au dessus de la canopée

Mc_Ritchie_6

Au dessus de la canopée

Cette balade verte est venue compléter mon programme sportif de la semaine ! Lisbeth étant très sportive, je l’ai suivie, histoire de m’y remettre (doucement)….abdos le matin, yoga (1ere découverte de muscles….), footing (2eme découverte) et escalade au mur de l’école (3eme découverte, oh my god j’en peux plus!)….il m’a fallu une paire de séances à la piscine du coin pour relaxer tout ça….et c’est tellement bon d’être seule dans la piscine à 11h du matin que je ne me suis pas privée! Je suis prête pour les footings et randos dès le retour ! Ce jour là, j'ai passé l'aprem à comater à l'appart en compagnie d'Emma qui regardait des dessins animés et d'Olive qui corrigeait des copies!

J’ai aussi eu la chance d’aller voir du cirque avec Emma, au très chic théatre de Marina Bay Sands (là où y a le gros bateau….) : le spectacle ID du cirque Eloize est une merveille d’aventure citadine mélangeant hip hop, BMX, jonglage, acrobaties, contortionisme, trampoline, le tout sur une musique électro techno hip hop des plus stimulantes, un vrai coup de Guronsan et des performances plus que parfaites, c’était absolument époustouflant ! En sortant, on a pu apprécier toute la beauté de Marina Sands Bay de nuit!

Marina_Bay_3

Marina_Bay_4

Mon séjour singapourien s’est magnifiquement terminé avec une vue d’ensemble depuis le Marina Sands Bay complex, tout en haut des 56 étages, sur le bateau, tout là haut. J’ai pas honte de le dire, malgré tout le côté ultra riche et too much de cette partie de Singapour, j’ai absolument adoré, et j’aurai pu passer des heures à regarder ces merveilles architecturales. La vue est chouette du haut des tours, il y a une piscine « panoramique » (on dirait que les gens vont tomber dans le vide s’ils se mettent trop au bord), des jacuzzis, des bars, des restos. Le complex en lui-même regroupe boutiques chics, restos, bars, casino, hôtels, théâtre, ainsi qu’une esplanade et le musée des sciences et des arts. On y accède par le pont ADN, enchevêtrement de brins d’ADN en métal. Un « quartier » qui n’était pas encore sorti de terre quand je suis venue il y a 3 ans, et qui montre bien comme Singapour change de jour en jour (ils construisent d’ailleurs un jardin tropical derrière le Marina Sands Bay).

Marina_Bay_6

Vue de Marina Sands Bay

Marina_Bay_7

La fameuse piscine!

Marina_Bay_8

Marina_Bay_9

Mes chaleureux hôtes

Marina_Bay_10

Marina_Bay_11

Marina_Bay_12

Marina_Bay_13

Séance roller sur l'Esplanade

Marina_Bay_14

Le pont ADN

Marina_Bay_15

Une petite dernière vue de nuit

Je ne pensais pas rester aussi longtemps à Singapour mais je m’y suis bien plu, et il faut dire que Lis, Olive et Emma sont des hôtes parfaits, nous avons passé nos soirées à discuter, ça fait du bien quand on n’a pas vu ses amis pendant longtemps! Vivement qu’on se voit en France cet été! J’ai passé d’excellentes journées, rencontré des gens très sympas, découvert (ou redécouvert) des lieux culturels très intéressants et souvent époustouflants visuellement, repris le sport, refait une partie de ma garde robe, mangé d’excellents plats, connu qq lieux de sorties à Singapour….alors, toujours envie de m’y installer ? Franchement, j’aime trop ma ville et mes amis pour aller travailler ailleurs, même pour qq années, et à Singapour il faut bien le dire, il faut aimer faire du fric, et l’utiliser de façon démesurée, et ça, c’est pas trop ma tasse de thé (vert !). Par contre, pas de problème pour y retourner de façon ponctuelle, Singapour étant un bon portail d’entrée pour visiter l’Asie, ça évolue tellement vite qu’on peut toujours découvrir de nouveaux quartiers, et apprécier ceux qu’on connait déjà ! Un grand merci à mes hôtes pour ce bon séjour, mon voyage ne pouvait pas mieux se terminer !

Je pars à présent passer mes derniers jours en Malaisie, au programme Melaka, à 5h de bus de Singapour, puis Georgetown sur Pulau Penang pour retrouver Joan, Wei Ting, Pohny et Didi qui m’ont si gentiment accueillie il y a presque 7 mois !